La CNV est aujourd’hui diffusée et enseignée partout dans le monde, en fort développement en France où elle est transmise depuis les années 90.
Elle est utilisée par des particuliers, dans le secteur de l’éducation, de la santé et dans des organisations très diverses.
Si vous souhaitez utiliser la CNV ou la transmettre, merci de prendre connaissance des demandes du CNVC. Si vous avez des doutes et des questions sur ce sujet, merci de contacter un formateur certifié.
Qu’est-ce que la CNV ?
La Communication NonViolente (CNV) est un processus de communication pragmatique et efficace, qui permet d’être clair, cohérent et congruent dans la communication, tout en étant ouvert et dans la compréhension de l’autre. Cette approche favorise la coopération et la résolution de conflits.

La CNV est une approche qui enrichit et potentialise les autres démarches professionnelles de management et de communication. Elle est enseignée et appliquée dans de nombreuses institutions : entreprises, administrations, hôpitaux, structures sociales et éducatives.

Elle a été mise au point par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie, élève et collaborateur de Carl Rogers, rédacteur de nombreux livres dont «Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs».

C’est d’abord une invitation à reconsidérer notre façon de nous exprimer, d’écouter et d’entrer en relation. Nous avons en effet tous expérimenté des manières joyeuses et authentiques d’être en relation avec nous-mêmes et avec les autres. Nous vivons également des situations moins satisfaisantes où nous sommes en conflit et doutons de notre capacité à trouver avec l’autre une relation harmonieuse et constructive.

La CNV nous propose dans ces situations une trame pour maintenir le dialogue ouvert et découvrir que les solutions aux conflits émergent de la qualité du dialogue et de la sincérité de l’intention. Les grandes lignes en sont :
  • repérer ce qui, dans notre manière de penser et de communiquer, génère de l’opposition ou, au contraire facilite la communication et désamorce les conflits
  • clarifier ce que nous vivons, notamment les enjeux ou besoins, et établir nos priorités parmi eux
  • s’exprimer de manière concise, avec des demandes claires 
  • décoder l’agressivité d’autrui, c’est à dire ne pas la prendre contre soi de manière à garder le dialogue ouvert 
  • écouter et développer une écoute empathique.
 
Plus qu’un processus ou un langage, la CNV devient au fil du temps une invitation à concentrer notre attention sur ce qui est en jeu chez nous et chez l’autre, à réfléchir à notre intention : continuer à jouer à « qui a tort, qui a raison ? » ou bien (r)établir le lien ?

L’intention de la Communication NonViolente est de créer une qualité de relation et d’empathie, avec soi et avec les autres, qui permet de satisfaire les besoins fondamentaux de chacun, de manière harmonieuse et pacifique.

Marshall B. Rosenberg et ses associés enseignent et appliquent la CNV depuis plus de 35 ans dans différents lieux du monde, y compris des zones de conflit et de violence : en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe de l’est, en Irlande, dans le Sud-est asiatique, en Amérique du sud, et aussi aux Etats-Unis, au Canada, en Europe occidentale et en Australie.

La CNV est utilisée pour résoudre les conflits, améliorer les relations et accroître les performances dans tous les domaines de l’activité humaine. Nous sommes susceptibles d’intervenir dans tous les secteurs de la société, et intervenons actuellement dans les domaines suivants :
• famille, couples
• education : milieu scolaire, associations de parents…
• entreprises, associations, collectivités
• justice : formation des avocats, médiation
• milieu pénitentiaire  et prisons
• secteur social et auprès des jeunes
• santé (hôpitaux, EHPAD, formation continue des médecins…) et médecine du travail
• congrégations et communautés religieuses
• militants et syndicats.